Actualités

Art de rue et conscience écologique se rassemblent dans les rues de Cancún

16 novembre 2016

Entre le 3 et le 4 novembre, trois des meilleurs artistes internationaux de Street Art se sont donné rendez-vous dans les Caraïbes mexicaines pour réaliser trois fresques qui ont pour but d'embellir différents quartiers de la ville, promouvoir les communautés locales et sensibliser quant à l'importance de prendre soin les océans. L'initiative, qui a été promue par l'association conservationniste PangeaSeed, a pu compter sur la collaboration de FERMAX qui, poursuit ainsi leur travail de soutien à l'Art de rue.

 

Trois murs de la ville de Cancún, sont couverts, depuis le début du mois de novembre, d'impressionnantes œuvres d'art à l'air libre créées par trois artistes de rue renommés : le français Remed – parisien né en 1978 qui vit et travaille à Madrid -, le madrilène Spok – qui tire son nom de la célèbre série Star Trek – et le mexicain Smith One – un artiste qui combine avec succès le Street Art, le dessin et la musique.Trois murs de la ville de Cancún, sont couverts, depuis le début du mois de novembre, d'impressionnantes œuvres d'art à l'air libre créées par trois artistes de rue renommés : le français Remed – parisien né en 1978 qui vit et travaille à Madrid -, le madrilène Spok – qui tire son nom de la célèbre série Star Trek – et le mexicain Smith One – un artiste qui combine avec succès le Street Art, le dessin et la musique.

 

Spok (Espagne) et Smithe (Mexico)
 
 

Les trois énormes œuvres sont devenues réalité grâce à une initiative de la fondation PangeaSeed, une organisation internationale consacrée à la protection du milieu marin qui travaille depuis deux ans déjà pour le projet Sea Walls : Murals for Oceans; avec lequel elle ammène l'océan en ville en encourageant une prise de conscience écologique à travers ses gigantesques fresques. Ce projet a été célébré en 2016 à San Diego (États-Unis), Toronto (Canada) et Napier (Nouvelle-Zélande) avant d'atterrir à Cancún (Mexique) du 4 au 13 novembre, laissant à chaque fois une magnifique empreinte sur les murs ornés d'art. Cette fondation travaille en profitant du pouvoir de l'art pour sensibiliser, encourager le dialogue et inspirer un changement de mentalité global, indispensable si on souhaite protéger les océans, l'écosystème le plus important de notre planète.

 
 

En soutenant cette initiative, Fermax reste impliquée dans le développement de l'Art de rue, une profession qui a débuté il y a plusieurs années. Elle a invité de jeunes artistes à transformer ses installations centrales en une grande fresque de 1 600 m². Depuis, ses bureaux sont une référence internationale pour tous les amoureux du Street Art et l'entreprise a intégré à sa stratégie le soutien à cette forme artistique urbaine à laquelle elle reconnaît un énorme pouvoir de transformation.
 

 
Fermax Siège Social, Valencia (Espagne)
 

Au cours de l'année 2016, Fermax a été présente dans les meilleurs festivals de Street Art qui se développent dans les pays où l'entreprise est fortement implantée. Le premier a été Paint Your London, un événement qui a rendu possible la création de 20 différentes fresques en seulement un week-end au printemps dans la capitale britannique. Au mois de mai, cela a été le tour de Paris, où l'entreprise a soutenu Street Art Life!, une exposition dans le centre de la capitale française qui a présenté des œuvres emblématiques d'artistes d'envergure internationale. Plus récemment, en septembre, Fermax a été présente dans la gallerie Art Thema de Bruxelles en parrainant l'ambitieuse exposition intitulée Link (ouverte jusqu'en décembre 2016), où dix-sept artistes français, parmi les plus importants de la scène artistique européenne, ont répondu à l'appel du sculpteur et conservateur Jak Espi pour démontrer que l'art de rue, qui a débuté en tant que mode d'expression transgressif et même subversif, a finalement été accepté comme une forme artistique qui dispose d'une énorme capacité de transformation sociale.