Le saviez vous?

Le saviez vous?

Chez Fermax, nous cultivons notre passion pour le design, la technologie et l’innovation depuis 65 ans.

Dans la section “Le saviez-vous?”, nous vous indiquons les parcours, évènements et anecdotes qui ont marqué notre évolution, afin que vous sachiez quels fondements nous permettent, aujourd’hui, de vous offrir un pas vers l’avenir.

Décembre

La conciliation de l’efficacité des affaires et des principes sociaux constitue un des principaux objectifs de Fermax dans le cadre de son programme de Responsabilité Sociale de l’Entreprise, visant contribuer de façon active et volontaire à l’amélioration sociale, économique et environnementale.

L’engagement de Fermax, matérialisé dans son plan de RSE, repose sur 4 points principaux : la protection de l’environnement, les employés (conciliation famille et travail), l’action sociale et l’insertion professionnelle.

En l’an 2000 Fermax créa Ceeme, un projet durable tant du point de vue économique que social, qui favorise l’insertion professionnelle, sociale et personnelle des personnes handicapées.

L’insertion professionnelle – Ceeme

Ceeme est un Centre Spécial d’Emploi spécialisé dans les Montages Électroniques et, comme membre de Fermax, il est situé dans son siège central de Valencia.

Ceeme tiene vida

Son personnel compte en moyenne et annuellement une vingtaine de personnes, et 90% d’entre elles ont une maladie mentale ou un handicap intellectuel ou physique.

 

Ceeme plantilla 2015

 

Il s’agit d’une entreprise industrielle et sociale qui fournit les moyens techniques et humains nécessaires pour qu’une équipe de travail puisse réaliser un excellent produit et, simultanément, pour que ses membres puissent s’épanouir en tant que personnes indépendantes et accomplies.

Ceeme a ouvert ses portes le 11 septembre 2000, et elle compte déjà 15 ans. Depuis ses débuts, elle a réalisé des bénéfices à la fin de tous les exercices comptables. Fermax n’attribue aucune dotation budgétaire au centre d’emploi spécial. Ceeme s’autofinance grâce à son volume de facturation et aux subventions reçues du Servef (Service d’emploi de Valencia), du fait qu’elle est un centre d’emploi spécial.

Découvrez ce qu’ils font en regardant la vidéo “Travailler à CEEME”

 

Prix à l’Entreprise Solidaire de la Communauté de Valencia

En juin 2007, Fermax a été décernée le premier Prix à l’Entreprise Solidaire de la Communauté de Valencia dans sa modalité d’Intégration des Personnes Handicapées. Le Prix constitue une reconnaissance publique de l’action sociale réalisée par Fermax à travers Ceeme. 

Prix à l’Entreprise Solidaire de la Communauté de Valencia 2007

 

Fermax est incluse dans la liste des entreprises solidaires de la “Generalitat Valenciana” et est une des 74 entreprises solidaires reconnues par la Generalitat Valenciana.

Ceeme, bien plus qu’une entreprise

À part la fonction économique réalisée par Ceeme, comme entreprise, elle croit fermement au travail en faveur de l’intégration sociale et personnelle des personnes handicapées.

Ceeme est un hommage quotidien à la vie de tous les membres de son équipe. Dans ses services, il y a de la vie : une vie indépendante, une vie saine…

Dans la vie des personnes qui participent à l’équipe humaine de Ceeme, il y a un haut degré de réalisation personnelle. En partie, en grande partie, ceci, c’est leur vie. C’est pour ça que Ceeme, c’est la vie.

 

Ceeme articule son programme d’adaptation personnelle et sociale au moyen de ses activités rangées en trois catégories : vie indépendante, vie saine et formation :

Vie indépendante, au travers de :

  • Conseils individuels
  • Ateliers pour travailler les aspects sociaux et personnels avec le personnel de Ceeme et avec les associations proches qui désirent participer.

Vie Saine, au travers de différentes activités :

  • Ludiques, pour que l’équipe puisse jouir d’une vie complète et établisse des relations sociales en-dehors du cadre du travail. L’autre objectif principal est le renforcement des habitudes saines, les diètes équilibrées, la pratique de l’exercice et la culture écologique. 
  • Actions sociales tout au long de l’année pour aider à protéger l’environnement, comme la journée de nettoyage du lac de l’Albufera (près de Valencia), ou pour aider les personnes plus défavorisées, au moyen de la collecte d’aliments, de jouets, ...

Formation

Ceeme forme les membres de son équipe au moyen de cours adaptés à leur niveau professionnel et personnel. Elle offre également ses formations en externe, à d’autres entreprises, sur l’amélioration continue et l’intelligence émotionnelle et elle réalise des exposés sur ses pratiques en matière de Responsabilité Sociale de l’Entreprise.

Ceeme Valores

 

Avec son travail, Ceeme apporte de l’optimisme, elle est synonyme de santé, d’amour et de compagnie.

Ceeme est pleine de vie. Et elle donne de la vie à Fermax.

Plus d'information dans ceeme.fermax.com


Novembre

De nos jours, Fermax est synonyme d’innovation, de technologie et de conception.

C’est dans ces catégories que durant tout son parcours professionnel, Fermax a établi de nouveaux standards et a élargi le marché avec ses nouvelles inventions.

Entre les modèles d’utilité et les brevets d’invention, FERMAX a enregistré plus de 30 inventions auprès de l’Office Espagnol des Brevets et des Marques (OEBM). Entre toutes elles, au long de l’histoire, nous distinguons très spécialement les 15 brevets d’invention enregistrés auprès de l’OEPM, les 25 dessins industriels et les 17 marques enregistrées au niveau de l’Union Européenne.

Tout cela a commencé juste au moment de la fondation de FERMAX. La première invention de Fernando Maestre fut un dispositif quelque peu bizarre, le Radio-Interphone de l’année 1949. 

fermax_radio_interfono

Radio-Interphone (1949)

L’histoire du Radio-Interphone

Fernando Maestre commença sa carrière au début des années 40. Il observa que dans les films américains, les gens se communiquaient d’un bureau à l’autre au moyen d’un inter-communicateur et c’est cela qui le mena à fabriquer sa première invention, le Radio-Interphone.  

Bulletin du Service d’information

Ce récepteur assez frappant fut conçu par Fernando Maestre et son cousin Antonio Bernabé au début des années 40, mais il fallut attendre jusqu’au 11 de novembre 1950 pour en arriver au brevet (Brevet ES194968 Radio-Interphone 1950). Ce Radio-Interphone a été le premier de son genre en Espagne, car il servait à la fois de radio et d’inter-communicateur.

Les fonctions du Radio-Interphone

En termes généraux, le Radio-Interphone était un excellent récepteur et, à la fois, un inter-communicateur pratique qui permettait de diffuser de la musique dans les différentes sections d’une usine et, simultanément, d’offrir un système instantané de communication avec les employés. Les haut-parleurs supplémentaires étaient conçus dans la même ligne esthétique et avec le même dessin que l’appareil principal. 

RADIO INTERFONO CONJUNTO

Radio-Interphone Fermax. L'appareil principal et les haut-parleurs

FERMAX LA VOZ

La musique comme cause directe de l’augmentation de la production


Quand le Radio-Interphone commença à être commercialisé en Espagne, les vendeurs reçurent un bulletin informatif avec des conseils pratiques pour exploiter la disposition du fil musical et ses avantages en relation à la productivité au travail. L’objectif du vendeur était alors de convaincre leur client, propriétaire ou administrateur d’une entreprise, que le fait de travailler avec de la musique accélérait le rythme de la production. Pour confirmer ce fait, le vendeur mentionnait certaines expériences vécues dans des entreprises qui avaient adopté ce nouveau moyen musical et publiées dans la revue “LE BUREAU AUX ÉTATS UNIS”, sous le titre “LA MUSIQUE DE FOND FONCTIONNELLE AU BUREAU”:

“Selon le fonctionnaire responsable d’un centre de matériel du Département de Défense des États Unis, il parait évident que le rendement de la Section de Contrôle des vérificateurs augmenta de 8,93%, et que la production dans les Départements des Machines à Tabuler et à poinçonner les cartes augmenta de 5,83%, après l’installation de la musique de bureau”.

Bulletin informatif pour les vendeurs

Le succès du Radio-Interphone

Le Radio-Interphone fut très bien accueilli dans les entreprises et, dans la décennie 50-60, il représenta une véritable révolution, au point que de nombreuses entreprises, hôtels, hôpitaux, usines, ateliers ou magasins le firent installer en raison de son caractère pratique pour établir une communication constante avec les employés et aussi du fait que ces derniers augmentaient leur rendement s’ils travaillaient avec une musique de fond. En raison du grand succès obtenu en 1958, Fermax lança sur le marché le Radio-interphone “FERMAX 2000” à dessin plus moderne, similaire à celui d’une radio de l’époque, avec un boitier en bakélite de couleur corinthe et grise.

Fermax 2000

Fermax 2000

Fermax enregistre des brevets d’invention depuis 60 ans et il est le fabricant espagnol de portiers électroniques et vidéo portiers qui a enregistré le plus grand nombre de brevets d’invention. En général, les inventions présentées au registre nous sont accordées (87%) et certaines d’entre elles ont représenté de véritables points tournants, non seulement pour l’entreprise mais aussi pour le secteur. Par exemple, en 1991, Fermax a reçu la concession du brevet d’invention “ÉQUIPEMENT NUMÉRIQUE D’ACCÈS POUR PORTIERS ET PORTIERS VIDÉO ELECTRONIQUES” pour son système Numérique, un système de portier et portier vidéo numérique hautement performant et à grande capacité. En 2008 on a accordé au “SYSTÈME DE PORTIER VIDÉO POUR RÉSEAUX TCP/IP“ le brevet d’invention, commercialisé sous le nom de LYNX. Ce système permet d’administrer un nombre virtuellement illimité de moniteurs et de canaux pour des conversations et la transmission de données avec une seule installation de Lynx. Et en 2015, aux USA, Fermax a reçu la Brevet d’ Invention pour son SYSTÈME DE PORTIER VIDEO MULTICANAL D SEUX CABLES, nommé système DUOX.

Actuellement, 5% du Budget annuel de Fermax est réservé à l’Innovation et au Développement. Ce fait démontre que Fermax continue à privilégier la technologie et que nous cherchons sans cesse à obtenir de nouveaux brevets et des inventions. 


Octobre

Le design est une des valeurs les plus importantes des produits de FERMAX, un aspect différentiateur qui a permis à l’entreprise de se placer entres les plus importantes au niveau mondial. Le design de nos produits est devenu une des plus importantes lignes d’innovation pour notre croissance et c’est pour cette raison que Fermax mise sur lui, comme axe directeur de la stratégie d’entreprise, pour offrir les changements technologiques successifs à ses utilisateurs, et leur transmettre de nouvelles émotions et expériences.

C’est dans ce but que Fermax commença, en 1973, sa relation avec le prestigieux designer  industriel Ramón Benedito. Depuis 1975, Ramón Benedito est le Designer Industriel associé de Fermax et depuis 1978, ils collaborent à niveau mondial. Ramón Benedito privilégie deux facteurs  pour réaliser le design des équipements de Fermax : la durabilité du produit et une touche de distinction.

 

Le tout premier contact entre Fermax et Ramón Benedito, en 1973 :

C’est au moment où Fernando Maestre arrive à “Centro de Diseño” à Barcelone pour commencer à développer des produits nouveaux du point de vue esthétique. Le “Barcelona Centro de Diseño” est un centre de promotion et dynamisation du design dans le domaine des entreprises et des institutions, créé en 1973 - le premier de son genre dans l’état espagnol. C’est à ce moment que l’incidence en Espagne du design industriel et les formes élaborées des biens de consommations  fabriqués à l’époque, commencent à s’épanouir. Durant la visite, le Centre remet à Fernando Maestre le nom de trois prestigieux designers, et c’est alors qu’il décide de collaborer avec Ramón Benedito. Au cours de leur première réunion, ils  commencent à concevoir le T1, un poste qui va ensuite révolutionner le marché et situer très clairement l’entreprise à l’avant-garde.

Le modèle de Poste T-1, de 1974, fut sélectionné pour l’Exposition « Design Industriel en Espagne », organisée au Musée Reina Sofía, comme modèle représentatif du design industriel espagnol.

Teléfono mural T-1, 1974 - Fermax

Ramón Benedito dessine son premier produit pour Fermax, le téléphone mural T-1

 

Qui est Ramón Benedito.

Ramón Benedito nait à Barcelone en 1945 et fait sa formation dans le domaine du design industriel à ELISAVA, l’École Supérieure de Design et Ingénierie de Barcelone.

En 1973, il établit le studio Benedito Design qui visait, à ses débuts, le champ  des matières plastiques avant de passer à l’industrie spécialisée, pour laquelle ils conçoivent des machines pour laboratoire, l’optique, la téléphonie et la microélectronique.

Durant sa carrière, il a collaboré avec des entreprises bien consolidées comme Balay, Carlsberg, Contenur, Renfe ou Repsol.

Ramón Benedito et son équipe ont travaillé pendant plus de 40 ans sous le signe de la diversité et de la rigueur, comme démontré dans l’exposition “Les Formes de l’Industrie”, organisée en mai 2004 par l’institut Europeo di Design, et qui recueillait une sélection des vingt meilleures pièces réalisées par Benedito Design.

Las formas de la industria 2004 - Placa Cityline de Fermax

“Les Formes de l’Industrie” 2004

Le design comme facteur de succès

Au cours d’une entrevue, Ramón Benedito a expliqué l’importance du design à notre époque :

ramon_benedito

“Entre deux modèles de portier vidéo ayant le même pris, les mêmes caractéristiques et la même qualité, celui qui présente le meilleur design se vendra plus. Depuis les débuts des années vingt du siècle dernier, le design industriel s’est consolidé sur les marchés de consommation, comme solution  idoine pour les produits fabriqués en série, et leur incorporation dans les départements de R&D a fait remonter la courbe des ventes de la plupart des entreprises qui ont su l’appliquer avec succès. Un produit esthétiquement innovateur et à bon fonctionnement contribue à configurer l’identité de la marque, facilite les stratégies de communication, est absolument fondamental pour les activités commerciales, permet une promotion plus facile et moins coûteuse, pénètre dans les marchés internationaux et surpasse ses concurrents. Le design rapporte de la valeur à l’entreprise.”

Une histoire de résultats couronnés de succès

Ramón Benedito a reçu de nombreux Prix au cours de sa carrière professionnelle comme designer industriel. En voici quelques exemples :

  • Prix à l’Innovation Technologique du Ministère de l’Industrie et de l’Energie. (1982, Madrid)
  • Prix Delta de Plata ADI-FAD (1986, Barcelone)
  • Prix Valencia Innovación (1991, Valencia)
  • Le Prix National de Design (1992, Espagne), qui est très important parce qu’il représente la plus haute distinction décernée en Espagne aux entreprises et aux professionnels remarquables de par l’excellence et l’exemplarité de leur parcours dans le domaine du design.
  • Prix à l’Excellence en Design (2005, Mexique)
premio_nacional_1992

Prix National de Design en 1992

Prix reçus pour le design de produits de Fermax

En 1991, l’Institut de la Petite et Moyenne  Entreprise de Valencia (IMPIVA) a décerné à Fermax et à Benedito Design le Prix Valencia Innovación pour la ligne Cityline.

1991

Le Prix Delta a été décerné par l’association ADI-FAD à la Platine Cityline Classic en 1997.

ADI_FAD

Le portier vidéo iLoft et la platine de rue Halo ont été considérés par la prestigieuse association professionnelle de designers ADI-FAD comme deux des meilleurs designs industriels de l’année 2007. Cette sélection reconnait leur valeur innovatrice, leur rénovation conceptuelle, leur élaboration formelle et la qualité de leur fabrication. Ce Prix a été décerné pour la platine Halo conçue par et pour le portier vidéo iLoft, dessiné par Gae Benedito (sa fille). 

familia

En 2009, Fermax et Ramón Benedito ont été nominés  pour le Designpreis pour le moniteur iLoft ainsi que pour la plaque Halo.

placa_loft_halo

Les derniers Prix gagnés par Fermax en collaboration avec Benedito Design ont été la “Selección Delta 2013” d’ADI-FAD et l’“iF LABEL 2014” de l’International Forum of Design de Hannover pour le produit Smile, le moniteur mains libres qui a eu un grand succès internationalement.

L’association ADI-FAD, présente au niveau national, a été fondée à Barcelone en 1960 et, depuis lors, elle se consacre à la promotion du design industriel au moyen d’actions comme celle-ci, consistant à sélectionner les meilleurs designs de chaque année.

smile_premios

La recette du succès pour le futur

Selon Ramón Benedito, en relation au cas de Fermax, trois facteurs de succès définissent la forme du futur : Histoire, Design et Marketing. L’histoire, comme a enseigné son ami Fernando Maestre, permet de gérer la connaissance du succès ; le design permet de coordonner la technologie et la fonctionnalité ; et enfin, le marketing intelligent permet de détecter les nouveaux besoins et de connaitre les choses avant qu’elles n’arrivent. Ramón Benedito et Fermax entendent que la forme du futur doit être projetée avec de l’imagination, avec de la passion et avec une certaine dose de magie, pour arriver à toucher le cœur de l’utilisateur final. 

ramon_benedito_2

Le design comme facteur d’innovation

Produit après produit, Fermax a déjà parcouru plus d’un demi-siècle à offrir à la société des technologies appliquées aux portiers électroniques et portier vidéos, en utilisant le design comme véhicule pour permettre que ces technologies soient acceptées et utilisées afin de faciliter la vie quotidienne de tous les membres de la société.

Au début du processus de création de tous les produits de Fermax, le design est toujours présent. Para assurer leur faisabilité technologique, bien sûr, mais aussi pour qu’ils soient économiquement viables et pour aiguillonner le désir de l’utilisateur. 


Septembre

Depuis les débuts de la TV, les annonces publicitaires, les séries, les films, les documentaires…. font partie de notre vie quotidienne de telle manière qu’ils restent gravés pour toujours dans notre mémoire.

Fermax a participé activement à l’élaboration de différents décors pour la télévision, en prêtant ses produits aux sociétés de production qui en avaient besoin pour recréer le contexte matériel de chacune de leurs histoires.

Les annonces publicitaires de notre vie

Los annonces publicitaires sont des petites histoires de quelques 30 secondes qui, parfois, ont réussi à nous fasciner même davantage que des films beaucoup plus longs, et qui reflètent le changement social, économique et moral des espagnols depuis la fin des années 50 jusqu’à nos jours.

Pour Fermax, l’annonce publicitaire la plus représentative est celle de son Radio-interphone des années 60.

Quelques dizaines d’années plus tard, notre platine CITYLINE CLASSIC originale fut la star d’une annonce amusante avec Andreu Buenafuente, présentateur  et humoriste espagnol bien connu, et certains de ses fameux “voisins”.

Et en 2015, notre nouvelle platine CITYLINE apparait sur la porte de la maison fictive de  Cristiano Ronaldo, dans la dernière annonce publicitaire à laquelle il participe pour POKERSTARS.

Pokerstars
Pokerstars

Fermax sur le grand écran

Et bien entendu, nous sommes aussi présents dans bon nombre de films espagnols.

Nous aimerions souligner que nous avons collaboré deux fois dans des films du directeur espagnol Pedro Almodóvar, lauréat de deux oscars.

La première collaboration a eu lieu dans le film  “La mauvaise éducation”, avec Gael García, Fele Martínez et Javier Cámara. Très bien accueilli par la critique, il sortit le 19 mars 2004 en Espagne et le 10 septembre 2004, au Mexique, et fut sélectionné  pour de nombreux festivals internationaux du film, comme celui de Cannes, de New York, de Moscou ou de Toronto, avant son début aux États-Unis, le 19 novembre 2004. Dans ce film, c’est une platine Fermax qui est utilisée. Cette platine a été signée par Pedro Almodóvar et elle est exposée dans le musée Fermax de notre siège central de Valencia. 

Placa Almodovar

 

La deuxième collaboration a eu lieu dans le film “La piel que habito”, avec Antonio Banderas et  Elena Anaya. Dans son dix-huitième long-métrage, Pedro Almodóvar a intégré dans certaines de ses scènes une platine Cityline Digital et un interphone. Le film a reçu de nombreux prix.

Actuellement, la société de production “El deseo” nous a contactés pour utiliser à nouveau des produits Fermax pour les décors du prochain film d’Almodóvar. Le titre du film sera “Silencio”  et Emma Suárez et Adriana Ugarte en seront les protagonistes.

Les séries espagnoles qui accrochent

Fermax apparait dans de nombreuses scènes des principales séries transmises en Espagne, dont les plus importantes sont les suivantes.

Les interphones de Fermax ont été présents, dès les débuts de la série “Amar en tiempos revueltos” sur les bureaux des acteurs :

Amar en tiempos revueltos
Amar en tiempos revueltos

“Amar en tiempos revueltos” est une série de télévision espagnole, qui se déroule pendant la Guerre Civile espagnole et les premières années du franquisme. Elle a commencé à être diffusée journellement par la TVE vers la fin de 2005. De nos jours, la série existe encore et continue à utiliser des produits de Fermax, mais son nom est devenu “Amar es para siempre”,  et elle est diffusée sur  Antena 3.

 

Une autre série qui a rencontré un grand succès à la télévision est la série d’Antena 3 “Aquí no hay quien viva”, pour laquelle Fermax a fourni sa platine portier-vidéo pour l’entrée de cette communauté de propriétaires pas très normale, ainsi que le moniteur de chaque appartement.

Aquí no hay quien viva
Aquí no hay quien viva

Acteurs de la série “Aquí no hay quien viva” - 2005

 

Cette série a été déclarée comme celle qui a eu le plus grand succès de toute l’histoire de la télévision espagnole, et elle a atteint 40% de part d’audience. 

Aquí no hay quien viva
Aquí no hay quien viva

Moniteur Sailing – “Aquí no hay quien viva” - 2005

 

“Aquí no hay quien viva” est une comédie qui est actuellement diffusée sous le nom de “La que se avecina” et tous nos produits y sont encore utilisés.

Cette série d’un genre différent, “Acusados”, est un thriller des années 2009 et 2010 dont la star est Goya Toledo.

Acusados

 

Pour “Los protegidos“, série d’Antena 3, nous avons aussi fourni un Moniteur LOFT. Cette série de science-fiction a été diffusée de janvier 2010 à juin 2012, et elle a été exportée à la chaine chinoise CCTV  et à la chaine portugaise SIC. 

Los protegidos

 

Et, bien entendu, nous avons été aussi présents dans la fameuse série “Cuéntame cómo pasó” de TVE, au travers d’une platine de portier des années 80, et ils nous en ont remercié avec cette lettre  de reconnaissance.

Cuéntame cómo pasó - 2014

 

En 2015, notre moniteur LOFT est apparu dans des séries importantes, auprès de leurs protagonistes :

El príncipe
El príncipe
Sin identidad
Sin identidad

Tito Valverde et Megan Montaner – protagonistes de “SIN IDENTIDAD” (Antena 3).

Actuellement, nous venons juste de remettre du matériel à insérer dans les nouveaux décors de la seconde saison de la série GYM TONY, diffusée sur la chaine CUATRO. Très bientôt, nous pourrons y voir les 2 platines de porte d’entrée sur rue d’audio City Classic et 1 platine de portier-vidéo Marine.


Août

En août 2012, Fermax  a demandé à  sept artistes contemporains spécialistes du Street Art et du muralisme classique, de représenter ses valeurs sous forme d’images, à travers un projet graphique recouvrant  la façade principale du siège social de la société.

Fermax - Façade principal

Chez FERMAX, l’innovation est liée non seulement aux développements technologiques des produits, mais aussi à la façon de les présenter à la société. Cette grande fresque murale de 1.600 m² a représenté un engagement très clair en faveur de la révolution dans l’art urbain.

L’histoire du siège social de Fermax

En 1989, Fermax amorce le transfert de son siège social vers un grand immeuble situé sur le Boulevard Sur de Valencia (Espagne). Auparavant, il se trouvait à Av. Tres Forques nº 41, dans des locaux plus petits.

Locaux de Fermax en 1977

Locaux de Fermax en 1977 

Comme l’entreprise continuait de croitre, elle dut transférer son siège à Av. Tres Cruces nº 133.

Le 27 octobre de 1995, M. Fernando Maestre, président de Fermax, inaugura officiellement les nouvelles installations. À ce moment, le siège social occupait une superficie de 4.000 mètres carrés. Le transfert complet s’étendit sur 6 années. 

Nouvelles installations

Voir articles complet

Au cours des années suivantes, le bâtiment fut agrandi, au fur et à mesure que l’entreprise devenait un des fabricants les plus importants de portiers vidéo au monde. Actuellement, les locaux de Fermax occupent une surface de 11.000 m2.

L’idée de changer la façade du siège social

La façade originale de FERMAX était de couleur verte et elle a été restaurée en 1993 et repeinte en vert en 2002.  

Façade 1989 - 1993

L’accès aux installations s’est amélioré au cours des années, surtout en raison des travaux d’aménagement du Boulevard Sur de Valencia dans la première décennie des années 2000, qui transformèrent alors l’avenue Tres Cruces en une voie à grand trafic.

Façade 2002 - 2006

Ce fut en 2012 qu’Alberto Maestre, directeur du développement de Fermax, proposa un changement spectaculaire de la façade.  Le projet fut le fruit de la collaboration entre Fermax et l’Université Polytechnique de Valencia, sous la direction technique du Centre de Recherche Art et environnement

Pour Alberto Maestre, promoteur du projet, l’idée de changer la façade a représenté “une innovation qui a créé un impact énorme en matière de créativité et d’effet visuel quant à l’image de la marque”. L’ouvrage, “attrayant et innovant”, réaffirme la  dimension publique de la création artistique ainsi que l’engagement de FERMAX envers le renforcement de la relation université-entreprise.

Signature de la convention FERMAX –UPV : Alberto Maestre et Joan Juliá

Signature de la convention FERMAX –UPV : Alberto Maestre et Joan Juliá

Préparation du projet en Juin 2012

Pour réaliser la fresque murale, les artistes ont étudié les valeurs qui sont propres à l’entreprise et ils ont partagé la réalité palpable à l’intérieur de Fermax pour la traduire sur l’extérieur, au travers de leur vision esthétique et de leur langage innovant.

Les artistes émergents ont accepté le défi, certes non exempt de difficulté : d’une part, ils devaient exprimer à travers leur art les valeurs les plus importantes de Fermax (l’innovation, le caractère familial de l’entreprise, l’internationalisation, le respect des traditions locales, la technologie et le design) ; et d’autre part, ils devaient travailler sur une paroi présentant de multiples ouvertures, ce qui les obligea à chercher des solutions imaginatives, permettant d’offrir au spectateur un parcours visuel efficace.

Plusieurs croquis du projet furent présentés jusqu’à trouver celui qui représentait réellement les valeurs de l’entreprise.

Caractéristiques du projet :

Le projet consiste en une peinture murale extérieure d’une surface de 1.600m² distribuée sur trois façades, qui cherche à conférer une “fusion spectaculaire entre la technologie, la science et la nature”.

La restauration et le traitement de la façade ont été réalisés durant le mois de juillet et la fresque a été peinte en août. Elle a requis :

  • 1.300 heures de travail
  • 400 kilos de peinture plastique
  • 700 bombes de peinture

Le projet a été réalisé par Álvaro Jaén, Diana, Julieta, Deih, M. Marmota, Cesp et DJ Xelön, les cinq derniers appartenant au collectif valencien XLF.

Les artistes ont été dirigés par Juan Canales, commissaire de Poliniza, le prestigieux Festival d’Art Urbain de l’UPV.

Croquis


L’exécution du projet

Tout d’abord, il fallut peindre la façade avec une couche de fondation chromatique, si intéressante que de  nombreuses personnes la prirent pour le résultat final.

Façade avec une couche de fondation chromatique


Peu à peu, la peinture murale fut appliquée sur la surface de 1.600 m². Les artistes ont rencontré de nombreux éléments difficiles à différentes hauteurs et il a fallu employer de nombreuses heures de travail et une bonne organisation pour l’achever. 

Travail en hauteur durant la journée

Travail en hauteur durant la journée

Le contenu de la peinture

Chez FERMAX, l’innovation est une des constantes de sa philosophie et elle est liée, non seulement aux développements technologiques de ses produits, mais aussi à sa façon de présenter ses projets à la société, et cette peinture démontre son engagement très clair en faveur de l’art urbain de la ville de Valencia.

Ce projet représente les valeurs les plus significatives de l’entreprise, d’une façon osée et moderne : fondamentalement axée sur l’innovation au sein de l’entreprise familiale, l’internationalisation, la technologie et le design.
 

Façade Fermax 2015

L’effet surprise

La plupart des employés de FERMAX ne savaient rien au sujet de ce projet, parce qu’il était gardé secret. Quand la plupart des employés rentrèrent de leurs vacances, ils découvrirent un bâtiment moderne et osé qui n’avait rien à voir avec celui qu’ils avaient quitté avant de partir en vacances.

Cela fut le “trending topic” d’alors, aussi bien pour les travailleurs de FERMAX que pour les passants, qui n’arrêtaient pas de prendre des photos et de s’approcher de FERMAX pour découvrir avec leurs propres yeux la plus grande fresque murale de la ville de Valencia.

L’inauguration

Le 11 septembre 2012, accompagnée de l’Universitat Politècnica de València, Fermax inaugura la nouvelle image de son siège social de Valencia, un mural urbain à caractère monumental qui recouvre la façade principale du bâtiment.

Inauguration de la façade avec les artistes

Inauguration de la façade avec les artistes

Avec cette initiative, Fermax a voulu "ouvrir une nouvelle voie" accompagnée du "talent et professionnalité de l’UPV", qui espère que "de nombreuses entreprises suivront ce chemin, car il est non seulement économique, mais il sert aussi à donner du travail et aide à changer l’apparence de nombreux immeubles qui en ont grandement besoin".

Lien à la Vidéo  L’esprit INNOVANT de FERMAX sur le mural. 

Lien à la Vidéo L’esprit INNOVANT de FERMAX sur le mural

La façade est de nos jours une des raisons les plus attrayantes pour visiter le siège social de Fermax, et elle n’est que l’avant-garde du monde technologique et moderne développé à l’intérieur du bâtiment.

Image de la zone avant l’acquisition du bâtiment par Fermax 1987 - zone actuellement 2015

Image de la zone avant l’acquisition du bâtiment par Fermax 1987 - zone actuellement 2015


Juillet

L’inauguration du premier bureau de représentation de Fermax à Shanghai – Chine  eut lieu il y a exactement 20 ans et cela marqua le début d’une nouvelle étape d’internationalisation de la compagnie. 

inicios_fermax_shanghai

Les premières ventes en-dehors de l’Espagne

Le processus d’internationalisation commence dans les années 60. C’est alors qu’ont lieu les premières ventes en-dehors de l’Espagne. À cette époque, il était difficile de trouver dans ce pays des gens capables de s’exprimer dans plusieurs langues pour pouvoir créer des contrats et offrir un bon service client. C’est pour cette raison que notre première exportation fut dirigée au Mexique, pays avec lequel nous partageons la même langue et qui présentait, à cette époque, un marché plus développé que l’espagnol. C’est du Mexique que nous avons pu alors établir de nouveaux contacts et étendre nos exportations à toute l’Amérique du Sud, puis au monde entier.

 

La décennie des années 70 fut une étape de découverte, apprentissage et captation de clients. L’objectif, dans cette étape était de faire le plus grand nombre possible de clients dans le plus grand nombre possible de pays. Et c’est vers la moitié des années 80 et sur une période de dix années de plus que bon nombre de nos clients devinrent des distributeurs exclusifs de FERMAX. L’objectif, durant ces années, était de fidéliser notre portefeuille de clients et d’en capter d’autres dans des pays émergents, principalement en Asie.
 

Vers la moitié des années quatre-vingt, la Chine commença à s’orienter vers l’ouverture sur l’extérieur et Fermax fut alors une des quelques rares entreprises espagnoles à percevoir l’opportunité de s’introduire dans le pays le plus peuplé du monde. En 1985, Fermax participa au premier salon de l’électronique de Shanghai où il n’y avait que deux représentants espagnols disposant d’un stand propre: la compagnie Telefónica et Fermax.

 

L’Expotecnia 94 de Shanghai

Les premiers contacts sérieux de Fermax en Chine eurent lieu en 1994, durant

L’Expotecnia organisée par l’ICEX à Pékin. C’est là où nous avons pu percevoir le grand intérêt porté aux portiers électroniques et portiers-vidéos.

 

1er bureau de représentation de Fermax à Shanghai

En 1995, Fermax décida de faire le premier pas pour accéder au marché chinois  avec l’installation d’un bureau de représentation. Il s’agissait d’un petit local, de quelques 40m2, dans un quartier périphérique de Shanghai, d’où nous avons commencé le développement de la marque dans ce pays asiatique. 

grandes proyectos

Les succès sur le marché chinois

Très vite, le grand potentiel et les possibilités de développement sur le marché chinois devinrent énormes, le rythme de croissance du secteur de la construction fut exponentiel et donc, Fermax décida d’ouvrir, dès l’année suivante, un deuxième bureau, un peu plus grand, d’environ 80 m², dans le centre-ville.  

primeras_oficinas_fermax_shanghai

Le premier centre de production à Shanghai

Quoique les ventes montaient et que Fermax croissait sur le marché chinois, les importations depuis l’Espagne étaient compliquées. Les produits importés d’Espagne étaient plus chers que ceux de la concurrence locale, en raison de l’énorme différence du coût de main d’œuvre et à cause des taxes douanières qui enchérissaient le produit. C’est pour cette raison qu’en 1997, Fermax établit une usine de montage à Shanghai de 1000 mètres carrés- avec un capital minimal de 200.000 $, qui était alors la somme exigée par le gouvernement.
 

ensamblaje_fermax_shanghai

L’usine fut construite sous le couvert d’une WOFE, avec 100% du capital de Fermax et non comme le faisaient alors la plupart des entreprises étrangères, qui avait pour coutume de former des joint-ventures. À cette époque un grand pourcentage des joint-ventures n’arrivait pas à bon port et à la fin, l’entreprise restait en main des associés chinois.

La croissance en Chine

Depuis 1997, l’entreprise a énormément grandi. Les ventes de Fermax en Chine ont augmenté au rythme constant de 30% annuel et, en 2002, pour pouvoir continuer à croitre au rythme voulu, Fermax remplaça l’usine existante par un nouveau bâtiment industriel capable de produire des circuits électroniques avec la même technologie que celle employée dans l’usine de Valencia. 

anniversario

La concurrence et les imitations

Malgré la prolifération des grands complexes résidentiels verticaux, le  vidéo-portier était un produit pratiquement méconnu. À la suite de notre implantation locale, nous avons établi, sans le vouloir, le standard dominant. Une multitude de fabricants apparurent alors qui, pour pouvoir présenter un catalogue, se limitaient à essayer de copier le nôtre, quoique qu’avec une qualité et des performances bien moindres.

Le besoin d’innover constamment pour être compétitif sur le marché chinois poussa Fermax à créer sa propre unité de R+D à Shanghai, où se développèrent de nombreuses idées, plus tard exploitées dans d’autres pays. La Chine qui, pour de nombreux concurrents, a toujours représenté une menace, est devenue pour Fermax un marché attrayant et une source d’avantages compétitifs au niveau mondial.

Fermax Shanghai Electronics

En 2014, Fermax inaugura un nouveau siège central à Shanghai, où plus d’une demi- centaine d’employés travaillent dans des bureaux couvrant 400m². Sa présence dans le pays est complétée par 8 bureaux propres dans les villes chinoises les plus  importantes. De nos jours, Fermax est connue et appréciée comme une des entreprises les plus puissantes dans le secteur de la sécurité et des intercommunications (Prix A&S comme Top-10 Security Brands en Chine depuis 2006) et elle sert de référence dans le marché de l’intercommunication dans les immeubles.

Inauguracion

Nouveaux bureaux de FERMAX à SHANGHAI.

proyectos 14 15

Fermax est implantée en Chine depuis 20 ans et compte plus de 4.000 projets réalisés.
 


Juin

1999 a été une année significative dans l'histoire de Fermax. La compagnie avait grandi, et n'était plus le petit atelier de radios et d'interphones, mais une grande entreprise, qui fêtait son cinquantième anniversaire. À l'occasion de cette commémoration, Fermax décidait de se lancer dans un projet nouveau et qui la différencie, à la fois spectaculaire et brillant. Elle a formé sa propre équipe de régates, la Fermax Sailing Team, et sponsorisé le FERMAX 50-CNJ.

Le fait que le catalogue de Fermax inclut des radios maritimes pendant plusieurs décennies n'était pas la seule relation de l'entreprise avec le sport nautique, puisque plusieurs de ses employés et dirigeants avaient en commun la pratique de la voile, transfert efficace entre la philosophie de l'entreprise et ce sport.

C'est pourquoi FERMAX, à l'occasion de son 50 e anniversaire, a décidé de sponsoriser, avec le Club Nautique de Jávea, le bateau de régates FERMAX 50-CNJ, sur le Circuit de Haut Niveau se tenant sur le littoral espagnol. Le bateau de régates est devenu bien plus qu'un symbole de l'entreprise. Pour FERMAX, il représentait ses valeurs fondamentales : lutter contre les éléments comme savoir profiter des vents favorables, travailler en équipe en assumant des responsabilités, manœuvrer le bateau avec plus d'adresse que de force...

Vers l'avenir, toutes voiles dehors !

Fermax 50 CNJ

 

Fermax 50 CNJ - Regata S.A.R. Princesa Sofía - Valencia

L'idée de sponsoring sportif

Le projet a commencé à prendre forme quelque temps plus tôt, lorsqu'un équipage type Match-Race jeune, plein d'enthousiasme et possédant déjà un bon nombre de trophées (deuxième position nationale et première par équipes) cherchait un sponsor dans l'une des catégories de ses possibilités. L'esprit de cette équipe était en parfaite harmonie avec celui de Fermax, c'est ainsi que le sponsoring a été inclus aux actes du 50e anniversaire de Fermax, date qui, pour Fermax, signifiait viser l'avenir tout en profitant du passé.

FERMAX 50

Fermax s'est lancé dans un projet de sponsoring sportif qui allait bientôt devenir sa marque d'identité la plus précieuse. Les valeurs d'exclusivité, de design, de qualité et surtout le travail en équipe ont cessé d'être l'exclusivité du produit Fermax, et se sont matérialisés dans un bateau de régates du plus haut niveau.

L'ensemble de l'équipage du bateau a été formé à l'école de voile du Club Nautique de Jávea, c'est une équipe jeune, non professionnelle, optimiste et entraînée pour la compétition au plus haut niveau. L'équipe du FERMAX 50-CNJ a été préparée par Juan Torrijo et dirigée par Daniel Maestre, fils de Fernando Maestre, le fondateur de Fermax.

 

La conception de ce premier bateau, un Beneteau de 12 mètres de longueur, est l'œuvre d'Eloy Herrero et de Rafael García Cano, qui a peint à l'aérographe la quasi-totalité de la coque. Pour les voiles, en raison de la complexité des matériaux, on a opté pour du vinyle adhésif. L'image principale choisie pour la grand voile est un skipper de 5 mètres de haut, devenu le seul acteur des meilleurs parcours de régates. Cette œuvre d'art est une évocation de l'unité et du travail en équipe, car pour gagner, l'équipe doit travailler comme un seul homme, un homme « titanesque », l'homme FERMAX.

FERMAX 50 CNJ
FERMAX 50 CNJ

Fermax 50-CNJ - Beneteau 40.7

Un nouveau concept de marketing : le sponsoring

Fermax, toujours à l'avant-garde, a été pionnière dans l'application de ce nouveau concept de marketing. Le projet a été le premier pas d'une stratégie de marketing relationnel unique et inimitable : le sponsoring d'activités sportives qui faisaient rivaliser la marque aux côtés de grandes entreprises leaders en Espagne.

Mais la décision de renforcer son image de leader de la voile n'était pas vraiment un hasard : la combinaison entre la passion pour la mer de M. Maestre, la reconnaissance mondiale comme excellent skipper de son fils Daniel et les titres qui le prouvent, a tenu les rênes de cette aventure nautique et de marketing.

Les succès avec le capitaine de FERMAX 50, Daniel Maestre

Daniel Maestre a été pendant plusieurs années le capitaine de toutes les activités relatives à la navigation et le plus haut responsable à bord. Son expérience longue et efficace aux commandes du bateau a fait de lui l'un des capitaines les plus rapides du circuit national. C'est un spécialiste des régates de croisière, modalité dans laquelle il a obtenu de nombreuses reconnaissances.

Au cours des trois premières années de sponsoring, l'équipe Fermax, « Fermax Sailing Team », a participé à différents championnats, et ses plus grands succès ont été la 3e place en 1999 en Espagne, la 2e place en 2000, et la victoire de la Coupe d'Espagne 2001. Au niveau international, Fermax a remporté la quatrième place lors d'un Championnat du Monde, ce qui représente un succès incontestable. Ce succès ne s'est pas traduit seulement par des résultats sportifs, mais aussi par des résultats publicitaires et d'image. Pendant toute cette période, Fermax a démontré qu'elle était parmi les meilleures et qu'elle comptait sur une équipe de régates d'une grande projection. 

Daniel Maestre recibiendo el trofeo de la S.A.R. Princesa Sofía de 2002

 

Daniel Maestre recevant le trophée de la ‘S.A.R. Princesa Sofía 2002’

La relève du FERMAX 50

Trois ans après le lancement du bateau Fermax 50 dans le monde des régates, et après les succès obtenus, l'équipe a prouvé que tout en étant formée d'amateurs, elle était capable de se battre au plus haut niveau et d'obtenir les meilleurs résultats. Avec l'expérience cumulée et l'équipe extrêmement motivée, elle a décidé d'ajouter un nouvel as, un Sinergia 40, bateau conçu pour le triomphe, avec deux objectifs clairs : être champions d'Espagne et participer à la coupe du monde IMS 600. L'image de cette nouvelle étape a été conçue par Eloy Herrero à partir d'une peinture métallisée sur la coque du bateau, qui lui confère un côté caméléon, en absorbant les différentes couleurs de son environnement en fonction de la lumière. Agressive et provocatrice, cette nouvelle image représentait l'esprit de l'équipe prête à conquérir le Championnat National de Croisières. 

FERMAX CNJ - Sinergia 40
FERMAX CNJ - Sinergia 40

FERMAX CNJ -  Sinergia 40

 

Et en 2007, l'équipe a concouru avec un GP42 de 13,80 mètres de longueur et un mât de 20 mètres.

Synergia 42

La « Fermax Sailing Team » a prouvé, au cours de son existence, qu'elle est le fidèle reflet des valeurs et des vertus qui ont été la clé du succès de l'entreprise qu'elle représente : ténacité, persévérance, travail en équipe, soif de dépassement, quête d'excellence et adaptation aux changements.

Le pessimiste maudit le temps, l'optimiste attend que le vent change, Fermax met les voiles au point.

 

Bourse NOUVELLES VALEURS FERMAX

C'est ainsi qu'a commencé une aventure qui fait partie de l'histoire de FERMAX, et qui aujourd'hui encore nous inspire pour sponsoriser de jeunes promesses du monde de la voile qui luttent jour après jour pour arriver à leurs objectifs.


• Javier García Pecharromán (2004) - Voile

• David Fernández Buigues & Juan Jesús Fernández Sanz (2005) - Voile

• Elia Borrego Arnau (2006-07) - Voile

• Rafael Andarias Buigues (Depuis 2008) – Voile adaptée


Et cette année, à travers la Bourse de Nouvelles Valeurs de FERMAX, nous soutenons la jeune équipe de régates formée par Águeda Surias et Nora Brugman en sponsorisant leur Campagne Olympique 470

Suria Brugman Sailing Team
Suria Brugman Sailing Team

Águeda Surias et Nora Brugman - Suria Brugman Sailing Team - 470W


Mai

Après le succès du poste T-1, vendu à près de 4 500 000 unités, en 1980 FERMAX a décidé de lancer un nouveau produit : le portier vidéo FERMAX de 18 Vcc. Ce produit fut le premier système de portier vidéo espagnol conçu pour les complexes résidentiels.

Videoportero FERMAX 1980

portier vidéo FERMAX

Voir brochure

Un produit révolutionnaire.

Au milieu des années 70, Fermax offrait déjà une solution de portier vidéo à 220 Vca ; le modèle EDI avec TF1, mais ce n'est que dans les années 80 qu'il fut commercialisé en basse tension.

Avec le slogan « Laissez entrer qui vous voulez chez vous... après l'avoir vu ! » Fermax commercialisait alors un dispositif d'entrée pour ouvrir la porte, doté d'une fonction vidéo. 

Vídeo chalet FERMAX años 80

 

Voir brochure "Video-chalet FERMAX"

À cette époque, la plupart des espagnols ouvraient simplement la porte, sans voir qui était derrière. Ils n'imaginaient pas qu'il était possible de parler et de voir en même temps. C'était une véritable révolution !

Sistema Memokey y videoportero FERMAX

 

Voir brochure

Depuis ses débuts, Fermax a misé sur l'innovation et a mis son expérience et son imagination au service du secteur en présentant ce nouveau portier vidéo ; un modèle d'excellente qualité technique et esthétique, qui offrait aux clients les avantages suivants :

SÉCURITÉ, car il permet de laisser entrer uniquement les personnes qui ont été identifiées au préalable.

DISCRETION, car il permet de voir le visiteur sans que celui-ci le sache et de ne pas ouvrir selon le cas.

SECRET, car seul le logement qui reçoit l'appel peut établir la communication.

ÉLÉGANCE, car il met en valeur l'endroit où il est installé.

FIABILITÉ, grâce à sa technologie de premier ordre, issue de trente ans d'expérience au sein du secteur.

 

La seconde génération de portier vidéo – Le moniteur Intel

En 1986, Fermax a lancé un nouveau produit sur le marché – Le moniteur Intel. Ce portier vidéo connut un immense succès auprès des clients. 

Monitor INTEL - FERMAX

Cette brochure contient des informations complémentaires concernant la campagne.

Entre la fin des années quatre-vingt et 1990, Fermax a lancé une campagne pour faciliter et encourager le passage de portier à portier vidéo. La marque proposait la pré-installation gratuite aux résidents pour qu'ils passent facilement du portier au portier vidéo et chaque résident pouvait décider librement de conserver son portier ou de le remplacer par un portier vidéo.

Fermax est à l'avant-garde de l'innovation et de la technologie.

En 1991, Fermax a obtenu le brevet des premiers systèmes numériques (Brevet ES2021502 Système numérique pour portiers et portiers vidéo électroniques 1991).  L'entreprise dépose des brevets d'invention depuis plus de 20 ans. Certains d'entre eux ont révolutionné l'entreprise et le secteur. Pour preuve, les 15 brevets d'invention déposés auprès de l'OEPM, les 25 dessins industriels et les 17 marques déposées au niveau de l'Union européenne.

Monitores FERMAX

Avril

Jusqu'en 1960, aucune télévision n'était fabriquée en Espagne. S'agissant d'un luxe qui devait être importé depuis l'étranger, très peu de personnes en Espagne pouvaient se permettre cet achat. Au début des années soixante, seulement 50 000 familles, surtout de Madrid et de Barcelone, disposaient d'une télévision dans leur foyer.

Dans la deuxième moitié des années soixante, la télévision devint le moyen de divertissement principal des familles espagnoles. Les entreprises de ce secteur connurent un boom durant cette période et Fermax tira profit de cette situation en fabriquant sa propre télévision, sous sa marque.

Fermax et sa première télévision 

Du fait qu'il n'y ait pas de fabricants de télévision espagnols, Fermax commença à fabriquer et à vendre une télévision connue sous le nom de « Fermax TV », dotée d'un écran en noir et blanc de 58,5 cm et d'un système de réglage du son.

Fermax TV blanco y negro

Fermax TV

Dès ses débuts, l'entreprise FERMAX a toujours voulu que la technologie de pointe soit accessible à la grande majorité de la population. En raison de la situation économique difficile du pays à cette époque, le produit était vendu directement depuis les usines de fabrication de Fermax aux familles espagnoles, sans intermédiaires. 

Fermax TV fabricado por Fermax Electrónica

En outre, La Fermax TV était vendue avec une période d'essai de 8 jours, sans obligation d'achat. Cette offre rendait la télévision on ne peut plus intéressante pour les familles qui n'en avaient jamais eu une auparavant et qui voulaient découvrir cette nouvelle expérience. 

Folleto Promocional FERMAX TV

La télédiffusion à l'époque

À cette époque, la télévision espagnole (TVE) était limitée à Barcelone et Madrid et ne couvrait pas la région de Valence. En dépit de cela, M. Fernando Maestre recevait le signal de RAI (la radiotélévision italienne) qui arrivait jusqu'à Valence, à travers la mer Méditerranée. Aussi, il pensa que s'il pouvait recevoir un signal depuis l'Italie, il pourrait donc également recevoir le signal des deux villes espagnoles. Il décida alors d'installer une antenne sur la montagne le

Garbi, à 601 mètres d'altitude, près de Valence. 

Antena en el mirador del Garbí

 

Il put enfin, grâce à cette antenne, recevoir le signal de TVE depuis Barcelone. Il s'agissait là d'une grande réussite et grâce à cela, il permit à la communauté valencienne d'avoir accès à la télévision.

 

Fermax en tant qu'inventeur

Il est certain que Fermax n'a pas inventé la télévision mais ce fut le premier fabricant à introduire la télécommande. Cette télécommande permettait aux clients de changer de chaînes, soit de la TVE à la UHF car il n'y en avait que deux en Espagne à cette époque.

FERMAX TV - 2 canales

TV FERMAX - 2 canaux.

Actuellement une partie de la "Communication" exposition en le Musée Principe Felipe de la Cité des Arts et des Sciences de Valence.

Fermax en tant que spécialiste

Pendant trois ans, l'entreprise commercialisa la Fermax TV et vendit près de 1 000 unités. Une charge de travail trop importante, une présence accrue de concurrents sur le marché en raison de la disparition des restrictions d'importation en Espagne et l'introduction de la télévision en couleur força Fermax à se retirer du secteur pour se spécialiser à nouveau dans son activité principale.

Cette dernière est encore actuellement notre activité principale et la source de notre expertise dans la conception des moyens de communication et dans les systèmes de contrôle d'accès qui nous permet d'occuper aujourd'hui l'une des premières places du secteur parmi les marques leader sur le marché. 

Monitores Fermax 2015

Mars

Un symbole véritablement urbain.

La platine Cityline conçue par Ramón Benedito a révolutionné le marché en devenant l'étendard de Fermax.

Officiellement lancée en 1992, elle reçoit déjà en 1991 le prix Valencia Innovación au design industriel de l'IMPIVA (Institut de la moyenne et petite industrie de Valence), puis elle obtient en 1997 le label « Sélection Delta » de l'organisation barcelonaise ADI-FAD (concours à caractère international).

Cityline Range 1991

Platine CITYLINE CLASSIC - 1991

 

Mais en quoi était-elle si spéciale ?

 

Cityline est la première platine de portier électronique avec un profil en aluminium courbe et convexe. Cela ne nous surprend plus aujourd'hui, avec les nombreuses imitations qui ont surgi entre-temps, mais cette caractéristique était révolutionnaire alors.

Sa courbure, son profil continu, son bouton-poussoir en forme de doigt, ses façades, en définitive son design et ses caractéristiques, ont situé cette platine de rue dans la catégorie haut de gamme de FERMAX. Synonyme de luxe et de qualité.

Lors de son lancement, toutes les prévisions de ventes furent atteintes, l'événement fit beaucoup de bruit.

Voir l'info

 

Aujourd'hui, plus de 1 500 000 immeubles disposent d'une platine de portier électronique ou d'un portier vidéo Cityline de FERMAX partout dans le monde. 

 

La platine Cityline et son évolution

Cityline Classic a laissé place à la nouvelle Cityline en 2008. L'évolution équilibrée de l'étendard FERMAX. Plus élégante et actuelle. Plus robuste. Avec un design épuré, exquis, et de nouvelles finitions.

La nouvelle Cityline, également conçue par Ramón Benedito Graells, maintient l'esprit et l'essence d'origine ; elle a constitué une évolution esthétique en accord avec le temps.

Línea de Placas Cityline

Platine CITYLINE - 2009

 

Le projet de restyler la platine s'est dessiné sur la base du succès remporté par Cityline, et avec deux objectifs concrets : la nouvelle version devait être encore plus luxueuse et de meilleure qualité, et les deux versions devaient être totalement compatibles, afin de garantir un remplacement immédiat.

Restyling placa cityline classic

                                                           Audio                                                     Audio et vidéo

 

Parce qu'elle continue à écrire l'histoire, la platine CITYLINE est exposée comme symbole du design urbain au Museu del Disseny, le nouveau musée du design récemment inauguré à Barcelone.


Février

En 1963, Fernando Maestre lança sur le marché le « Fonoporta » ; le premier portier électronique jamais conçu en Espagne et qui fut d'ailleurs le seul pendant de nombreuses années. 

Fonoporta
Fonoporta

Fonoporta modèle 2 boutons : éteint et appel / allumé

Fonoporta pour communiquer avec les logements depuis l'intérieur de l'entrée de l'immeuble

Fonoporta modèle 2 boutons : éteint et appel / allumé

Fonoporta pour communiquer avec les logements depuis l'intérieur de l'entrée de l'immeuble

 

En plein essor du bâtiment, les promoteurs y virent une opportunité de réduire les coûts pour les copropriétés car le produit permettait d'économiser le salaire d'un concierge. Fernando Maestre démontra une fois de plus sa vision d'entreprise, en détectant une place de marché vide et spécialisa son entreprise dans l'intercommunication pour les logements.

Le Fonoporta, conçu par Antonio Bernabé et Francisco Salmerón était un interphone bon marché, performant, avec une faible consommation et peu d'entretien, qui permettait d'identifier le visiteur et d'ouvrir la porte depuis chez-soi. L'appareil fut un succès sur le marché national. Il fut le premier jamais conçu en Espagne et même le seul pendant de nombreuses années.

Le lancement du Fonoporta fut un évènement qui marca la trajectoire de l'entreprise car dès lors, Fermax se consacra quasi exclusivement à la fabrication de portiers électroniques pour les logements. Fermax fit ses premiers pas comme « atelier-usine », en embauchant d'abord des techniciens spécialisés puis des ingénieurs pour ainsi améliorer la qualité des produits et augmenter la capacité de production.  

 

TALLER
TALLER

 

Des messages furent créés pour le lancement de ces appareils sur le marché :

« Tout nouvel interphone électronique pour les immeubles » 

« Une création de l'électronique qui apporte de la valeur à vos constructions »

« L'interphone le plus moderne pour les immeubles, désormais disponible en Espagne »

Les brochures promotionnelles présentaient les appareils en expliquant les moindres détails de leur utilisation car le système n'avait jamais été installé dans les logements espagnols.

Brochure
Brochure
Brochure

 

Elles regorgeaient de caractéristiques telles que :

  • Sécurité de fonctionnement. Peu d'accessoires et des appareils de la meilleure qualité.
  • Installation facile et économique, moins de câbles que pour le téléphone.
  • Sans frais d'entretien, sans pile.
  • Tout le dispositif est branché au secteur et consomme très peu. L'appareil fonctionne uniquement pendant la conversation puis se déconnecte.

Le portier électronique devint dès lors en Espagne un élément indispensable dans les immeubles.

Ce besoin entraîne les caractéristiques fonctionnelles que nous connaissons aujourd'hui : fonctionnement intuitif et automatique, aucun apprentissage n'est nécessaire, il fonctionne à basse tension (il ne peut pas transmettre le courant), il ne dépend pas de l'énergie du logement mais de l'immeuble, ce qui lui permet d'être toujours opérationnel et grâce à sa durabilité, l'usager n'y pense plus et l'intègre dans le milieu, comme un élément du quotidien.

Voir gamme complète d'interphones Fermax pour immeubles Fermax (année 1972)


Janvier

La marque FERMAX et ses débuts

M. Fernando Maestre Martínez est né à Elda (Alicante, Espagne). À 17 ans, il trouve, avec un ami, le manipulateur d'un avion abattu pendant la guerre civile espagnole. Sa curiosité et son envie d'apprendre le mènent alors à l'utiliser pour fabriquer un télégraphe rudimentaire lui permettant d'établir la communication entre son domicile et celui de son ami au moyen d'un câble au travers des toitures. Guidé par sa passion de l'électronique, il termine un cursus par correspondance dans ce domaine et décide de monter chez lui un atelier de réparation, puis de fabrication de radios. Tels furent les débuts de ce qui devint ensuite FERMAX.

Fernando Maestre
Evolución Logotipo Fermax




Évolution de la marque


Le talent visionnaire de M. Maestre ne se limite pas à l'électronique. Déjà en 1952, le fondateur demande au dessinateur Alfredo Sanchis Cortés de concevoir un logo pour la marque, acronyme de son nom, en y ajoutant un robot pour lui donner une touche de modernité.

En 1970, l'agence Melior se charge de créer une nouvelle conception. Le résultat, auquel M. Maestre s'implique personnellement, est une réussite totale puisque le logo actuel est très semblable à celui d'alors.

En 1999, le bleu est introduit comme couleur corporative. Il représente la créativité, la sécurité et l'efficacité de nos capacités particulières, qui se voient reflétées dans les solutions que nous offrons à nos clients.

En 2012, l'espacement entre chaque lettre est équilibré.

Le résultat nous permet de parler d'une marque ayant une forte personnalité, aujourd'hui connue aux quatre coins du globe et avec laquelle travaillent des milliers de personnes dans le cadre d'une culture corporative commune.

La marque a été, de même que la conception, la valeur intangible la plus importante de la société. Une valeur qui a évolué avec sa vision stratégique, en renforçant son positionnement et en développant ses propres valeurs.

Aujourd'hui, la marque FERMAX est une référence mondiale dans le secteur du portier vidéo.

Claim de la marque

Au cours de son histoire, la marque a été associée à un claim, ou message, qui appuie, définit et renforce sa propre valeur. Le message qui a accompagné la marque dans chacune de ses étapes a toujours été lié à un moment ou à une situation déterminée, depuis le « Fermax Intercomunicación » initial jusqu'à l'actuel « Building communications ».

À ses débuts, la marque n'était pas ce qu'elle est aujourd'hui, tout comme le marché de l'intercommunication. La marque commençait à se faire connaître et de la meilleure façon possible : en révélant ses valeurs de leadership. Fermax était alors déjà la première firme d'intercommunication en Espagne et il fallait en tirer profit !

Fermax commençait à exporter et en ce sens, la société a été une véritable pionnière dans son secteur.

Fermax Claim

La marque se développe sur le marché international et crée un important réseau de distribution, qui commence à faire savoir à qui nous nous adressons et ce que nous offrons.

En 1999, année du 50e anniversaire, Fermax commence à sponsoriser sa propre équipe de régates. Un sponsoring qui vise à transmettre les valeurs de l'entreprise.

Actuellement, Fermax évolue vers de nouveaux objectifs, en communiquant non pas ce que nous faisons, mais ce que nous apportons à la société. La société passe du « Video door entry systems » au « Building Communications » avec lequel elle développe les solutions de communication des immeubles résidentiels les plus avancés en matière de technologie.

Fermax Claim

Valeur de la marque

Aujourd'hui, 66 ans après sa création, la marque est certainement le meilleur actif de la compagnie. Fermax est leader indiscutable en Espagne depuis plus de vingt ans. La marque est placée à la troisième position du secteur en Europe et à la sixième en République populaire de Chine. Elle est membre de l'association espagnole des marques reconnues depuis 2008 et prix de la marque Esade 2010.